2009-12-02

Gävlebocken!

Le bouc de Noël suédois est depuis le 19e siècle une des décorations traditionnelles de la fin de l’année. Les commerçants et assocations de Gävle ne dérogent jamais à la tradition, mettant la main à la poche pour faire ériger une carcasse en bois de 12 mètres de haut, sur laquelle on fixe la paille et du ruban rouge.



Autant dire que ce bouc géant attire beaucoup l’attention, d’autant que désormais, grâce à internet, on peut le voir du monde entier par webcam dès le 1er dimanche de l’Avent et depuis 2007 le bouc a même un blog !

Mais cette popularité n'est pas sans risque : le célèbre bouc a déjà été victime de plusieurs attentats. Essayer de le brûler est même devenu une sorte de sport. Parmi les personnes ayant saboté le bouc au fil des ans, on peut citer un père Noël qui l’a transpercé de flèches enflammées, de même qu’un touriste américain qui a essayer d’embraser l’innofensif animal. Le touriste avait pris pour argent comptant le récit d’une soi disant tradition locale incitant à détruire le bouc national... On avait sans doute oublié de lui dire qu’il risquait des poursuites. Son forfait lui a quand même valu d’être condamné par le tribunal pour incendie volontaire.



En 2006 et 2007 le bouc fut imprégné de produits le rendant moins inflammable, ce qui lui permis de résister au attentats de ces années là. En 2008 il brula peut apres le nouvel an... La question sur toutes les lèvres en Suède est de savoir si le bouc version 2009 survivra à la période de Noël ?

Les photos viennent de Wikipedia.

7 commentaires:

Frasse a dit…

Ils l'avaient même entouré de barbelé une année. Sans succès...
Une année ou il l'avait construit en avance, il a brulé avant d'être ammené sur la place...

Jacques a dit…

Merci pour cette note! Pour moi, c'est enrichissant, car je suis loin de connaitre toutes les traditions suédoises... Une de plus! Tu n'en précises cependant pas l'origine.
JacquesG

Sandrine a dit…

Mais pourquoi donc un bouc ?
Sinon, j'ai beaucoup ri en lisant sur le blog du bouc qu'il comptait énormément sur les extincteurs installés à ses pieds (enfin pattes).

Anonyme a dit…

Est-ce qu'il est sur facebouc ?

Pierre PLP

Christine a dit…

Une amie suédoise m'a offert un bouc miniature à suspendre au sapin... Jusque là, j'ignorais cette tradition ! Je file voir la webcam et le blog !!
Des bises et pardon pour ce long silence !
"Facebouc"... oui, bien sûr, Monsieur Pierre PLP :o)

Ann-K. a dit…

Il a été brulé le 23 décembre :(

Anonyme a dit…

Vu le degré de mortalité élevé, ils devraient le faire en makramé...

Pierre PLP